• Sortie de coma et revue d'une Seiko LM 5606-7230.

     

    Un exemplaire NOS et donc immaculé datant d'avril 1972 pour cette "LM" caractéristique de l'époque avec son verre biseauté.

     

    Très confortable car ses dimensions sont idéales pour moi: diamètre 36.6mm hors couronne, épaisseur 11.4mm, corne à corne 41.7mm.

     

    Belle forme en soucoupe avec des flans polis et une fine arête brossée, très beau bracelet d'origine en état NOS lui aussi.

     

    Le cadran est bien travaillé, avec un bleu soleillé superbe et une littérature discrète; les index en cubes sont également bien ouvragé; aiguilles classiques biseautées et lumées.

     

     

    Réveil!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Réveil!

    Réveil!

    Réveil!

    Réveil!

    Réveil!

    Réveil!

    Autres photos: galerie

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Nous eûmes des jours parfaits, elles et moi. Elles, les miennes, souvent sur l'établi pour le plaisir d'un travail manuel empli de délicatesse et d'attention; elles, celles des autres, à contempler avec ou sans envie.
     Au fil des ans, beaucoup partirent, certaines arrivèrent; peu, finalement, restèrent.
     Lentement érodée, la passion n'est plus que filigrane; au travers j'y vois un retour aux choses plus concrètes, plus fondamentales.
     J'en garde quelque-unes, de ces montres. Un reste de contentement à pouvoir en changer; mais envolés les plaisirs de la chasse et du rhabillage amateur; fini le masochisme des augmentations injustifiées; lassé des arguties commensales d'un système vicié...

    Ce petit blog restera en l'état, en espérant qu'il puisse servir aux amateurs!

    Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Voyons comment relumer des aiguilles de plongeuse, ici une 4205; attention: j'ai pris comme cobaye des aiguilles aftermarket, leur qualité est en-dessous de tout: de vrais guimauves!
    Le lume n'est là que pour ce tuto, les aiguilles ne seront pas utilisées.

    1- Matériel

    Loupe, brucelles laiton, tournevis laiton, bâtonnets bien taillés; les aiguilles à relumer, une petite boite en verre, de petits bâtons taillés plantés dans une gomme mie-de-pain; les produits (de gauche à droite) : pâte à l'eau toute prête ( Bergeon jaune); "glow in the dark" jaune; poudre blanche, vernis, récipient et pique-huile du kit Bergeon;


    Relumage des aiguilles  Relumage des aiguilles  Relumage des aiguilles



    2- Méthode

    On commence par enfoncer le lume existant à l'aide du tournevis ( une surface molle telle que l'envers d'un tapis de souris aide), on gratte, on utilise un bâtonnet pour tout gratter, en passant sur une surface d'appui plus dure: ici, un tas en bois "made in maison"; on peut aussi faire tremper les aiguilles dans l'alcool à 90° pour ramollir la pâte;

    Relumage des aiguilles  Relumage des aiguilles  Relumage des aiguilles  Relumage des aiguilles


    On doit alors arriver à ce résultat: une aiguille propre ( au vu de la qualité minable de ces aftermarket, ne prêtez pas attention à leur état...)

    Relumage des aiguilles

    On installe les aguilles H et M sur leur petit bâton bien horizontalement et face inférieure en haut

    Relumage des aiguilles

    Préparons la mixture: en haut, le vernis; à droite la poudre; à gauche une goutte de vieux café du matin pour teinture; proportions pour aiguilles: +- 50/50; on mélange le tout au pique-huile jusqu'à ce que le mélange soit homogène:

    Relumage des aiguilles

    Utilisons un bâtonnet fin ( on peut le tailler en " V" ) pour prélever, sur le verre, la pâte et la passer sur l'aiguille: voir vidéo:

    http://www.flickr.com/photos/112828710@N03/12818958664/

    Résultat provisoire ( attendre 5 heures de séchage) :

    Relumage des aiguilles

    3- Remarques

    - la pâte préparée était un peu trop visqueuse mais le résultat reste correct; il est cependant préférable de la diluer très légèrement plus pour une meilleure adhésion ( capillarité);
    - je n'utilise pas le récipient fourni dans le kit: le prélèvement de la pâte est ennuyeux;
    - certains utilisent un tournevis ou le pique-huile pour passer le mélange sur les aiguilles: question de "touché", de viscosité et aussi de quantité de lume à appliquer;
    - les produits Bergeons ou équivalents AF, quoique très bien ( brille toute la nuit sans problème) , ne sont pas donnés et les quantités sont faibles...suffisantes pour une douzaine de paire d'aiguilles.

    Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique