• Seiko diver's: l'histoire

     

    Seiko diver's: l'histoire  Seiko diver's: l'histoire

     

     

    Ce petit travail ( 2008) repose, pour l'essentiel, sur ce qu'on peut trouver sur SCWF (seiko diver's reference) et autres sources. 

    Version corrigée et complétée - décembre 2013. A l'exception de quelques modèles de la gamme "pro", les innombrables modèles quartz ( pile, kinetic ou solaire) ne seront pas traités ici. Pas de prétention à l'exhaustivité, la marque est prolixe!  

    Les premières véritables montres de plongée apparaissent, chez Seiko, en 1965. Si la première montre étanche est à mettre au crédit de Rolex (1927) et la première montre de plongée avec lunette tournante à celui de Blancpain (1953), les années 60-70 sont celles du développement des loisirs « nature » dont la plongée sous-marine. De nombreuses marques (Omega, Enicar, Zodiac, Vostok, Yema...) sortent à cette époque un ou plusieurs modèles de plongeuses, suivant les traces de la submariner de Rolex, modèle qui reste une référence mondiale incontestable depuis 1953. 

    Dans ce paysage, Seiko va s'affirmer en proposant, au fil des années, des modèles mécaniques simples mais très robustes, et surtout innover sur les plans techniques et désign avec une gamme professionnelle constituée de montres conçues à cent pour cent pour des plongeurs pros. Ces deux familles de montres de plongées coexistent encore aujourd'hui, avec de nombreux modèles de qualité -voire de très haute qualité- et des tarifs abordables.

      

    1– la gamme standard

     Les montres de plongée ci-dessous ont en commun une boite en acier inox avec fond vissé et un verre minéral renforcé (hardlex)sauf la 6217.

     

    * 1965-1968 : la première : 6217 

    ref : 6217 (6217-8000/8001), la « 62MAS » Automatique, verre plexi, étanche à 150m, 17 rubis, 18000 bph, date, couronne à trois heures. Testée pendant trois mois au Pôle Sud en 1966!

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:tokunaga watch museum

      

    * 1968-1977: 6105

    -6105-8000/8009: boitier symétrique, lunette bidirectionnelle sans clic, produits en premier

     Seiko diver's: l'histoire

    cred: wood lui@scwf

     

    -6105-8110/8119: boitier asymétrique, lunette unidirectionnelle avec clic, produits après lesmodèles 8000.

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:thewatchsite

     Les deux ont le calibre automatique 6105, 17 rubis, 21600bph, date rapide, couronne à quatre heures non-vissée. Etanches 150m. C'est la montre des soldats américains au Vietnam, entre autres...

      

    * 1976-1981 : 6306

     -6306-7000/7001 :

    Seiko diver's: l'histoire

     cred: Mark scorji@scwf

     boitier identique au 6309 ci-dessous; modèles produits uniquement au Japon pendant peu de temps donc plus rares. Calibre automatique 6306, 21 rubis, 21600bph, stop-seconde, date rapide. Lunette bidirectionnelle . Etanche 150m. Couronne à quatre heures

      

    * 1976-1988 : 6309 

    Modèles fabriqués hors Japon, succédant au 6105. Etanches 150m. Calibre 6309 automatique, 17 rubis, 21600bph, pas de stop-seconde, jour et date rapides, couronne vissée à quatre heures, lunette bidirectionnelle.

     -6309-7040/7049 : gros boitier « coussin », indexs ronds, lunette noire (rarement: pepsi) Le 7049 est pour le marché Nord-américain.

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred: alemmar

     -6309-7290: boitier fin type diver's actuelles, lunette noire, indexs rectangulaires, le modèle avec « 17 jewels » sur le cadran est japan-made.

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:thewatchsite 

    -6309-729A: boitier fin type diver's actuelles mais couronne vissée à 4 heures, lunette pepsi, indexs rectangulaires, le modèle avec « 17 jewels » sur le cadran est japan-made

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:mark scorji@scwf

     -6309-729B: boitier fin type diver's actuelles, cadran orange, lunette noire , indexs rectangulaires.(très rare!)

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:Yahoo!Japan auction

      

    * Fin 70: les "midsize" 

    - 2205: 33mm de diamètre, cadran noir ou orange (plus rare) avec "professional", date rapide, aiguilles comme celles des 6105, lunette noire ou pepsi, cal. 2205 "hi-beat" 28800 bph-17j-automatique ( pas de "magic-lever" )et remontage manuel, pas de hack.150m wr. Couronne à 3h.

    Seiko diver's: l'histoire 

    credit:petew@scwf

     - 4205: 33 ou 37mm de diamètre, production 1982-88 (?)

    La "grande": 34x38(avec couronne)x13,6; Calibre 4205, 21600 bph, remontage auto (avec "magic-lever") et manuel mais pas de hack. Lunette bidirectionnelle 60 clics ,couronne vissée, fond vissé. Verre hardlex légèrement bombé. Couronne à 4h. Cadran avec indexs carrés gris-bleuté. 150m wr

    Variante à cadran orange (rare)

    Seiko diver's: l'histoire  

    credit:watchrama

     La "petite"

    Seiko diver's: l'histoire

    cred:petew@scwf

      

    * 1988-1996 : 7002 

    Calibre automatique 7002, 17 rubis, 21600bph, pas de stop-seconde, date rapide, boitier identique aux diver's actuelles sauf lunette à 4 heures, indexs rectangulaires.

     -Modèles 7002-7000/7001/7009/700A/700J : étanches 150m, lunette bidirectionnelle 60 clics noire, ou pepsi pour les 700A/J, le 700J a en plus « 17 jewels » sur le cadran.

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:alemmar

     -Modèles 7002-7020/7039: étanches 200m, lunette unidirectionnelle 120 clics noire ou pepsi-ou comme celle de la skx171 pour le modèle 7020- « diver's 200 » sur le cadran pour le modèle 7039.

     7002-7020

    Seiko diver's: l'histoire

    cred tinus van de woov 

    7002-7039

    Seiko diver's: l'histoire

    cred:john mitchell

     * 1996- 2007 :7S26 

    Calibre automatique 7S26, 21 rubis, 21600bph, pas de stop-seconde, date et jour rapides, étanche 200m, couronne vissée à 3 heures 45 (!). Un mouvement automatique certes rustique, non décoré, industriel, mais très robuste et très peu cher. Peu précis (+- 15/25 sec/j sortie d'usine) mais réglable. Même boitier que la 7002-7039 sauf position de la couronne, lunette unidirectionnelle 120 clics. 

    De très nombreux modèles: 

    -skx007/009/011: modèle « classique » avec, respectivement: lunette noire, pepsi, cadran orange

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred: chronograph.com

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred:H3

     -skx171: lunette crantée « acier »

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred:thewatchsite

     -skx173: modèle USA, indexs carrés

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred:kevin chan@scwf

     

    -skxA35: comme la 173 mais cadran jaune

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred:derek@scwf

     - SKX399K / SKX401Ks : assez rares modèles à index carrés et cerclés, marché SE asiatique :

    Seiko diver's: l'histoire

    cred: nicO@lallement.com

     -skxA53/55/47/49/51: indexs en « balle de fusil » pour toutes et : cadran orange pour la 55, blanc pour la 47, noir pour la 49 et orange pour la 51

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:ben

      -skx779/781/ skz203/skz213/skz243k1/szen001/szen002: la Monster, dans l'ordre: noire, orange, jaune, bleu, rouge (ces deux dernières avec verre saphir et loupe), et la szen avec revêtement noir (cadran orange ou noir )

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:pwmf

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:WUS

     -sbda001/003/005: la Samuraï titane, cadran noir, bleu ou orange

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:Yeomansweblog

     

    -snm009/011: la Samuraï acier, cadran blanc ou noir ; cal ; 7S36

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:alemmar

     

    -skx013: comme la skx007 mais "midsize" 38mm:

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred:WUS

     - SKZ325J1 : 45-43x14mm ; cal,7S36 ; « j » ou « k », plusieurs variantes :

     Seiko diver's: l'histoire

    cred: chronograph.com

     - skxz205K1 : série limitée Seiko5 (2005 pièces): boitier et bracelet titane,verre saphir,lunette tungstène, 44x13mm :

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred: chronograph.com

     - SKZ247J1 : série Seiko5 avec bouclier protecteur, WR 200m, cal 7S36, 50-40x14,5mm

     Seiko diver's: l'histoire

    cred: chronograph.com

     

     

    et beaucoup d'autres encore!

     

     

    * 2007 à aujourd'hui: modèles avec calibre 6R15 

     - sbdc001/3/5 aka "sumo", respectivement en cadran noir, bleu, orange. WR: 200m, verre hardlex bombé, couronne à 4h. Calibre 6R15 : automatique avec remontage manuel et stop-seconde; +- 4/5 sec/j

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:alemmar

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:watchshock.com

     Seiko diver's: l'histoire

    cred:watch-tanaka

      - sbdc007 / 009: titane + diashield (revêtement durci), WR 200m, verre hardlex, couronne à 3h ; noire ou orange :

    Seiko diver's: l'histoire  

     

    * Calibre 4R15 ( automatique, pas de remontage manuel ni de hack, 22600 bpm, 22j,) 

     - SRP043K1 dite « spork » : WR 200m, hardlex, 43x14mm :

     Seiko diver's: l'histoire

    cred : Yeoman'sweblog

     

    * calibre 4S36 ( automatique, remontage manuel, hack)

     - SRP229K1 : WR 200m, bouclier protecteur, hardlex, 48x13 :

     Seiko diver's: l'histoire

    cred: chronograph.com

     - SRP307J1 / SRP309J1 etc. ou « new Monster » :42x13, hardlex, noire, orange, ...5 variantes !

     Seiko diver's: l'histoire

    cred: chronograph.com

     Seiko diver's: l'histoire

    cred: chronograph.com

     Seiko diver's: l'histoire

    cred: chronograph.com

     

      

     

    2- La gamme professionnelle.

     

    Il s'agit de montres de plongée conçues pour un usage réellement professionnel, ce qui sous-entend l'emploi de mouvements très fiables (mécaniques ou quartz), résistants aux chocs, aux variations de température, aux champs magnétiques, dotées bien sûr d'une étanchéité à toute épreuve et d'une résistance aux hautes pression et pour certaines spécialement construites pour la plongée en saturation.

    Les ordinateurs de plongée ne seront pas traités ici.

     

    * 1967 - La première Pro : 6215

     

    calibre automatique 6215( 28800bph) , boitier monobloc, couronne vissée, étanche 300m (la première montre japonaise étanche à cette profondeur), emploi du « hardlex » (verre minéral renforcé ).

     

    Seiko diver's: l'histoire
     cred:tokunaga watch museum

     

    * 1968 – 6159 « hi-beat »

     

    calibre automatique 6159A (36000bph), remontage manuel, boitier monobloc, couronne vissée, étanche 300m. La montre du premier astronaute japonais, utilisée en sortie extra-véhiculaire.

     

    Modèles: 6159-011/7000/7001

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred:Randall Benson@scwf

     

    * 1975 – 6159 600m SAT diving

     

    Calibre automatique 6159B « hi-beat » (36000bph), remontage manuel, stop-seconde. Cette montre est l'aboutissement de sept années de travail et c'est le premier modèle conçu pour une utilisation « pro » y compris en atmosphère saturée (travail en cloche de plongée sous mélange respiratoire O2+He à pression ambiante). En effet, suite à un courrier reçu par un plongeur pro (travaillant en atmosphère saturée à une profondeur de 350m, et qui se plaignait que ses montres n'étaient pas assez résistantes aux chocs et avec bris du verre sous l'effet de la pression interne en He) Seiko met en place une équipe spécialement chargée de résoudre ces problèmes.

    La plongée en atmosphère saturée provoque la pénétration des atomes d'hélium dans la montre (ceux-ci sont extrêmement petits) et lors de la phase de décompression dans la cloche pour la remontée, cet hélium crée une surpression interne qui en général fait éclater le verre. Pour éviter cela, Seiko utilise un système de joints spéciaux « L-gasket » qui permet une étanchéité presque totale à l'hélium et permet de se passer d'une valve de décompression comme on peut en trouver sur les montres Doxa, Rolex ou Omega par exemple.

    Cette 6159 cumule une vingtaine de brevets; voici ses spécifications:

    -c'est la première montre de plongée en Titane au monde (boitier titane monobloc) le Titane est 40% plus léger que l'acier, sa dureté un peu moindre est renforcé par l'aluminium et le vanadium. Il est surtout anallergique, hautement résistant à la corrosion (saline en particulier), amagnétique.

    -son bracelet polyuréthane nervuré est auto-extensible pour s'adapter à la pression;

    -surcouronne protectrice en titane;

    - étanche 600m

    - diamètre: 51 mm / épaisseur : 17mm

    Elle a subi tous les tests possibles avec des normes très strictes (supérieures aux ISO de l'époque): pression , étanchéité (en labo et milieu naturel par des plongeurs pro), magnetisme, variations de tempéraure, tests de chocs (5000 à 10.000 g)...

     

    -modèles: 6159-022/7010/7019 - « 1000m Tokunaga-special » - Réedition en 2000 d'une série limitée de 1000 exemplaires avec le calibre mécanique 8L35 (famille GS)

     

    6159-7010

    Seiko diver's: l'histoire

    cred: ?

    réedition sbdx005

    Seiko diver's: l'histoire

    cred: WUS


    1978 - 7549 quartz 600m, SAT diving

    Calibre quartz « high-torque » ( dévellopé pour pouvoir déplacer les grosses aiguilles, plus résistant aux chocs que les quartz traditionnels), première montre de plongée à quartz au monde .

    Boitier titane monobloc, revêtement en TiN (couleur dorée naturelle) extrêmement dur, surcouronne protectrice revêtue TiN.

    Testée à 1062m en conditions réelles (mission scientifique) et au Pôle Nord pendant trois mois.

    -diamètre: 48 mm / épaisseur : 15,3mm

    -Modèles: 7549-7009

    Seiko diver's: l'histoire

    cred: scwf

    Il existe aussi un modèle 300m avec les mêmes caractéristiques: 7549-7010

    Seiko diver's: l'histoire

    cred:johnW@scwf

     

    *1986 – 7C46 quartz 1000m, SAT diving

    Ce modèle reprends les caractéristiques du modèle de 1975, avec une protection de couronne en céramique (première mondiale). Calibre quartz 7C46 « high-torque »

    -diamètre: 48 mm / épaisseur : 15,3mm

    -Modèle: ssbs018

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred:petew@scwf

    Il existe aussi un modèle 300m à fond vissé , avec les mêmes caractéristiques que la 1000m, et un modèle 200m avec le calibre quartz 7C43, avec ou sans protection de couronne. Ces modèles sont aussi conçus pour la plongée en atmosphère saturée.

     

    * ACTUELLES

     

    - sbdx001 aka Marinemaster: boitier monobloc, sat diving, 300m, calibre 8L35 ( calibre GS non ajusté)

    Seiko diver's: l'histoire

    cred: Yeomansweblog

    - sbdx003 : édition limitée "seiko historical collection, an 2000, 500 pièces; à gauche sur la photo:

    Seiko diver's: l'histoire

     cred: Yeomansweblog

     

     

    - sbdx011: (DISCONTINUÉE ?) : marinemaster professional avec cal.8L35 et bouclier protecteur en titane, 1000m WR, verre et lunette saphir...

    Seiko diver's: l'histoire

    cred: autrichongris

    -sbbn007: (DISCONTINUÉE) acier inox 316L, WR 300m -sat diving, protecteur de lunette en acier inox, fond vissé, couronne vissée, verre hardlex bombé (upgradable avec un saphir idem! ), dimensions : 48X14,3 , antimagnétique, cal quartz 7C46 (calibre "historique") entre autres...

    Seiko diver's: l'histoire 

    cred:chris moy@scwf

     

    -SBBN013/15/17 : remplace la sbbn007; mêmes caractéristiques sauf inscription "marinemaster professional"; 1000mWR pour la 013 et 300m pour les 015/017

     

    Seiko diver's: l'histoire

    cred: seiya-japan

     

    -sbdb001: springdrive 600m, full titane, glace saphir, sat diving, gmt, calibre springdrive 5R66A

    Seiko diver's: l'histoire

    cred:chronograph.com

     

    -sbga031: la première Grand Seiko de plongée! Titane, verre saphir, calibre springdrive, 200m.

     

    Seiko diver's: l'histoire

    cred:seiko-center.fr

     

    - sbdb008 "Marinemaster" : sortie en mai 2013. Edition limitée 300 pièces, la première "Tuna" ou "shrouded" avec Springdrive, cal. 5R65. Un concentré de savoir-faire de la marque: WR 600m, He-proof par joint spécial, boitier titane, verre saphir, bouclier protecteur en titane + revêtement DLC et nitrure de titane...50 x 16,2mm !

    Seiko diver's: l'histoire   
     cred: a blogtowatch

     

    La même en non limitée ( 2014) 

    Seiko diver's: l'histoire

    Cred: rruegger

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :